Minou Drouet : Pour un chien errant

Roger Hauert – Minou Drouet – dans Poèmes (1956)

Dans son enfance, Minou Drouet était très attachée aux animaux, en particulier chiens et chats, leur prodiguant volontiers son affection. J’ai reproduit son poignant poème « Je n’avais qu’un ami », qui parle de sa douleur quand on lui a enlevé son chien, mais elle composa aussi d’autres poèmes dédiés à des chiens. CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…

Advertisements

Minou Drouet : Je n’avais qu’un ami

Reynolds, Joshua; Miss Jane Bowles; The Wallace Collection; http://www.artuk.org/artworks/miss-jane-bowles-209377

Sir Joshua Reynolds – Miss Jane Bowles (c.1775) – The Wallace Collection

Enfant extrêmement sensible, Minou Drouet eut à souffrir de la cruauté aveugle des adultes, non seulement à travers les attaques contre elle dans les médias, comme je l’ai expliqué dans mes précédents articles, mais aussi dans la sévérité de son éducation. CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…