Deux cent fleurs

Agapeta, deux cent déclarations d’amour…

Sulamith Wülfing – The little mermaid (1953) – from cizgilimasallar.blogspot.fr

Aimez-moi, oui, aimez-moi…
Aimez-moi sans retenue !
Mon corps tremblant sous vos doigts,
Languissez de me voir nue.

CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…

Advertisements