Navarana’s death and burial

Navarana’s grave – from nunatsiaqonline.ca

In a previous post I narrated how in 1911 the Danish explorer and ethnologist Peter Freuchen, then aged 25, married a 13-year-old Inuit girl, Navarana. They had a son, Mequsaq, and a daughter, Pipaluk, born in 1916 and 1918 respectively. CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…

Advertisements

Peter Freuchen marries Navarana

Navarana and Peter Freuchen in Thule (1916-1917) - Photo: Arktisk Institut

Navarana and Peter Freuchen in Thule (1916-1917) – Photo: Arktisk Institut

The Danish explorer and ethnologist Peter Freuchen (1886–1957) is famous for exploring the Arctic, in particular with his colleague and friend Knud Rasmussen (1879–1933). He lived many years in North-West Greenland, trading with Inuits, befriending them and adopting their way of life. In 1911 he married an Inuit girl, Navarana. Being born around 1898, she was thus aged approximately 13 at their marriage, while he was 25-year-old. Most biographies avoid mentioning this detail, referring to her as an “Inuit woman”. But in his 1935 book Arctic Adventure: My Life in the Frozen North he first mentions her as a “little girl,” and just after their marriage as “my little wife,” and in the 1961 book Peter Freuchen’s Book of the Eskimos edited by his widow Dagmar, he refers to her as a “little girl, just reaching the marriageable age,” but he also mentions that “Eskimo girls marry so very young that a girl will often continue to play with the other children right up to the time of her first pregnancy.CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…

Images de Navarana et Peter Freuchen

Dans l’article Navarana et Peter Freuchen j’ai relaté la rencontre de Peter Freuchen avec son épouse Navarana, alors qu’elle était encore pratiquement une enfant, puis leur “mariage” quand elle avait environ 13 ans, et enfin la mort et l’enterrement pitoyable de celle-ci 10 ans plus tard, citant le livre de Freuchen Aventure arctique : Ma vie dans les glaces du Nord écrit en 1935, dans la version française publiée par les Editions du C.T.H.S., Paris, 1997.

Il est dificile de trouver sur Internet des photos de bonnne qualité montrant Navarana. La plus connue est probablement celle-ci, qui se trouve d’ailleurs dans l’édition C.T.H.S. d’Aventure arctique : CONTINUE READING…

Navarana et Peter Freuchen

Le grand amour de Peter Freuchen fut sa première épouse, Navarana, une Inuit du Nord-Groenland. Quand il la rencontra, elle était encore pratiquement une enfant ; dans son livre de 1935, Arctic Adventure : My Life in the Frozen North, et celui édité en 1961 par sa veuve Dagmar, Peter Freuchen’s Book of the Eskimos, il la décrit comme une “petite fille”. Elle s’appelait alors Mequpaluk. CONTINUE READING…

Un Inuit romantique, par Peter Freuchen

L’explorateur et ethnologue Peter Freuchen (1886–1957) vécut longtemps dans le Nord-Groenland, l’explora de fond en comble, commerçant avec les Inuits et se liant d’amitié avec eux. Il épousa même une fille de ce peuple, Navarana. Vivant dans l’environnement le plus hostile de la Terre, les Inuits avaient sur de nombreuses questions un point de vue très pragmatique. En particulier ils considéraient le mariage comme l’association économique et familiale d’un homme et d’une femme, certes basée sur des liens de solidarité, mais n’impliquant aucune fidélité amoureuse ou sexuelle ; souvent les hommes se prêtaient mutuellement leurs épouses pour des motifs purement utilitaires, et une femme pouvait considérer la prostitution avec les Européens comme une simple affaire commerciale, obtenant en cela l’approbation de son mari. CONTINUE READING…